Bateau

Un pays qui est route de jouets de drapeaux sur les murs pylônes autos maisons bateaux dans la baie du grand lac les peaux un pays de squelette métal granges de bois images dont aucune carte ne dit qu'on les connait déjà elles inventées.

Route

La question des camions de leurs gueules de leurs crocs les visages des bouffeurs de gravier la question des journées que l'on passe ligne droite la question du chemin qu'on se fait qui se fait en dedans ce constat c'est la route qui décide de ton temps qui décide de toi.

Rafraîchissements, saucisses et limonade

La question d'un ville comme décor des bateaux qui ne quittent jamais quai des badauds costumés pots de bières en plastique la question de ces couches qu'on devine dans la ville dans les gens le silence des cartes les cimetières les drapauds à flonflons intégrés.

PS : le titre de ce billet est la traduction d'une enseigne entrevue hier

Road

un temps à glisser loin de soi un temps à calandre à bitume un temps qui n'est nulle part à soi et où l'on ne se retrouve pas, un temps de route, un temps de bas-côtés.

Pages