Blogs

New Orleans

Toute la journée, j'avais dans ma tête la musique de la série Treme ! Et j'ai donc cherché les stigmates de l'ouragan Katrina dans la ville. Rien dans le quartier français, pas grand chose de plus dans Treme. Le vieux barbu croisé à Treme nous a tout raconté (voir post de Daniel).

La ville a un charme fou....outre le quartier français et ses maisons dites coloniales qui s'est un peu boboïsé, on trouve Treme plus authentique quant au quartier d'affaires que nous avons à peine abordé....ben c'est un quartier d'affaires.

Ouragan

Lampadaire à gaz

Pas le bateau à aubes et son cri d'accostage, pas les belles maisons nichées sous leurs hautes couleurs les arbres pareils, pas les patios derrière loués de végétations folles, de fontaines qu'on devine espère fraîches, pas les lampes à gaz sur les façades allumées tout le jour mais le monsieur à barbe blanche qui au coin du quartier abandonné fermé aux briques rouges (villes du nord...) dont il avait été intendant nous expliqua longtemps et en parlant tellement vite que l'on ne comprenait pas la moitié de ce qu'il disait, comment l'ouragan avait été utilisé pour expulser les habitants à se

A la recherche du Mississipi

Après l'étonnante Memphis, nous avions décidé de suivre les méandres du Mississipi toute la journée, histoire de gratter encore le vernis des mythes et légendes de nos enfances..... La route prudente que nous suivions, boudait le plus souvent le fleuve réputé dangereux. Quant aux habitants, depuis longtemps, ils lui ont tourné le dos remisant leurs histoires de Tom Sawyer aux oubliettes.

Pages