Deux fleuves

Je n'ai rien vu à Graceland, je n'ai rien vu à Memphis Tennessee que des rues totalement vides sauf une pleine de pièges, je n'ai rien vu que des morts qu'on agite pour que tombe des poches toute la monnaie possible, je n'ai rien vu à Memphis Tennessee que les grands fleuves dévorant la ville de concert, l'un d'une eau brune de toutes les terres et l'autre lourd du temps, et voir que tous les deux ce sont les mêmes exactement les mêmes, oui, cela, je l'ai vu, de mes yeux vu.

Comments

Voyage d'avec les mots. Découverte inattendue de trois garçons dans le vent d'Est filant grand ouest pour retrouver un autre Est. Est-ce que le soleil se lève pareil ? Est-il plus petit d'aussi loin ?
On the route again au travers de blogs tout aussi inattendus que celui de François Bon.
Merci de nous donner en partage ces perceptions en sentiments mêlés, en images, où ces rêves d'enfants un peu déçus, parfois résonnent au travers des mots.
A suivre…

dbourrion's picture

Merci de nous suivre et de diffuser, en tous les cas.

Nous, on reprend la route ce matin...